L’idée, c’est de commencer à réparer une injustice. Les grands pères sont depuis la nuit des temps les oubliés de la vie familiale. Et pourtant, pour beaucoup d’entre nous, nos meilleurs moments d’enfance nous le devons à notre grand-père.

Les Grands-pères ont une influence considérable. A l’instar des nouveaux influenceurs, grand-père montre, démontre, agit, vit. On est plus de cinq millions. Autant que de millenials (20/25 ans). Ils consomment, ils influencent.

A la télévision, les grands-pères sont les grands absents. Les grands-mères sont presque omniprésentes et les rapports mère-fille si souvent étudiés. Déjà au XIXe siècle, on « gardait volontiers à la maison les grands-mères pour s’occuper des petits quand les parents travaillaient et on envoyait les papous à l’asile !

Mais sans PAPOUPAPYPAPOUNET, les petiots, n’auraient pas eu, pour la plupart, leurs meilleurs moments de vie, leurs meilleurs souvenirs, ceux qui les feront grandir plus généreux, plus proches de la nature, plus, plus…Un PAPOU est toujours un Plus dans la vie d’un Petiot et dans celle de la cité. Ce site, la page Facebook, la pétition en ligne sont là pour le rappeler et inciter la société, les entreprises, les pouvoirs en place à en prendre conscience et à nous accompagner.